Le site d'OSS 117

Présentation d'OSS 117, le plus épatant des agents secrets, interprété au cinéma par Jean Dujardin.

Titres

oss117_couvertures


88 romans écrits par Jean Bruce


142 romans écrits par Josette Bruce


24 romans écrits par François et Martine Bruce

Posté par Hubert - OSS 117 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Un sarcophage pour Isa

    J'ai lu le roman "Un sarcophage pour Isa" et c'est un mystère qui ne contient ni d'espionnage ni OSS 117, bien qu'il y a une édition avec "OSS 117" en couverture: http://www.livrenpoche.com/thumb/Un_sarcophage_pour_Isa/200/148440-0.jpg
    Je n'ai trouvé aucune commentaire sur ce fait sur l'Internet. Quelqu'un d'autre l'a remarqué ?

    Posté par hrothgar, 20 septembre 2009 à 22:35
  • Vinh

    Quelqu'un saurait-il dans quel roman l'un des méchants s'appelle VINH ?
    Merci

    Posté par james, 18 octobre 2011 à 18:25
  • Parlons vrai...

    Le sous-titre du site "un peu de sean, beaucoup de conneries" pour parler de l'oeuvre de Jean Bruce est aussi malheureux que le sont les films qui sont inspirés de cette dernière. Dans ma toute jeunesse (j'ai 68 balais), je me suis goinfré la totalité, ou de peu il s'en faut, des OSS et ce sont des ouvrages très sérieux, sans aucun humour mal ficelé. Je ne comprends pas comment les ayant-droits ont pu cautionner de pareilles "conneries" auxquelles s'est prêté Dujardin. Enfin, si... je pense le savoir : l'intérêt financier. Il suffit de constater la continuation de l'oeuvre écrite, d'abord par sa veuve (mais la "patte" n'y était plus quand bien même il est fort probable, vu la cadence de la production, que c'était des nègres qui y travaillaient ; puis la reprise, par ses enfants probablement, mais là je ne cherche même plus à savoir. Il n'y a jamais eu de Georges Bernanos fils, ni de Céline fils, pas plus que de Zola fils, etc. Déjà que Féval fils ne vaut pas vraiment Féval père et pourtant ceux-là sont des seigneurs de la littérature ! Cordialement.

    Posté par ciceron, 05 décembre 2016 à 18:39

Poster un commentaire